Hôpital privé
du Vert-Galant

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Rôle de l’accompagnant

Le rôle des proches dans le parcours de soin du patient est important. Le parcours de soins peut paraître compliqué pour une personne qui n’aurait jamais été concernée. Il peut susciter des inquiétudes. Le fait d’être entouré par des personnes proches permet de moins appréhender le séjour et d’être rassuré par leur présence.

Préparation à l'hospitalisation d'un proche

Avant même l’hospitalisation d’un proche, l’accompagnant est essentiel. Il contribue à favoriser le bien-être du proche hospitalisé au sein de l’Hôpital Privé du Vert Galant.

Voici quelques conseils pour un accompagnement optimal :

  • Accompagnez le proche lors des différentes consultations avec le chirurgien / médecin / anesthésiste, pré-admission…
  • Avant l’hospitalisation, veillez à ce que le proche hospitalisé ait réalisé l’ensemble des démarches administratives, ses examens complémentaires éventuels (bilan biologique, radiologie…) et qu’il dispose d’une pièce d’identité ainsi que sa carte Vitale,
  • Aidez votre proche à constituer son dossier complet regroupant les éléments nécessaires au bon déroulement de son hospitalisation et intervention (résultats d’imagerie, de biologie, ordonnance du médecin traitant, consentement éclairé rempli et signé, autorisation d’opérer remplie et signée…).
  • Aidez votre proche à préparer ses effets personnels et veillez à ce qu’il n’emporte pas d’objets de valeur.

Accompagner le patient durant son séjour

Lors de l’hospitalisation d’un proche, les équipes soignantes se tiennent à la disposition des proches et accompagnants pour les orienter ou leur apporter des informations complémentaires.

La place de l’accompagnant et la personne de confiance

En tant que membre de la famille ou proches du patient, il vous est possible d’accéder, uniquement après accord de ce dernier, à certaines informations concernant le déroulé de sa prise charge.

Seule la personne de confiance à la possibilité d’obtenir des informations particulières sur l’état de santé du patient.

La personne de confiance a été créée par l'article L1111-6 du Code de la Santé Publique, issu de la loi du 4 mars 2002 :

  • La personne de confiance est désignée par le patient lui-même pour être son représentant. Elle est alors l’interlocutrice sollicitée par le personnel médical pour être informée des dispositions de soins mises en place si le patient ne dispose plus de capacités de compréhension ou d’expression.
  • De même, elle est l’interlocutrice qui, si besoin, donnera un avis sur les décisions médicales en cours et à venir.
  • La personne de confiance a également pour mission de transmettre les informations aux autres membres de la famille.
  • Cette personne de confiance peut être changée par le patient en cours d’hospitalisation.