Hôpital privé
du Vert-Galant

Prévention des risques

La prévention des infections repose sur l’adoption et le respect des meilleures pratiques d’hygiène recommandées.

Depuis 2005, conformément aux évolutions réglementaires et dans le cadre de la certification, l’Hôpital Privé du Vert Galant s’est doté d’une organisation qui a pour mission d’identifier, d’étudier et de prévenir des risques potentiels pour vous, les professionnels et l’ensemble de l’établissement.

L’établissement met en œuvre les moyens et les ressources nécessaires pour anticiper les risques et réduire les conséquences des incidents difficilement maîtrisables par l’intermédiaire d’un gestionnaire des risques sanitaires et des vigilances sanitaires.

Ces pratiques sont formalisées sous forme de documents écrits (procédures, protocoles de soins). Ils sont diffusés dans tous les services d’hospitalisation, où des moyens adaptés sont mis à disposition.

Une surveillance est réalisée afin de recenser de façon régulière les cas d’infection, ce qui permet de mettre en place des mesures correctives.

D’autre part, vous pouvez être momentanément porteur d’un germe. Dans ce cas, des techniques de soins particulières peuvent être mises en place afin de protéger votre entourage familial ainsi que les autres patients hospitalisés. Ces mesures vous seront expliquées par le personnel soignant.

Une stratégie de prévention active de ces infections

L'Hôpital Privé du Vert Galant prend en compte l’hygiène hospitalière et la prévention des infections nosocomiales dans la démarche qualité des soins qui vous sont prodigués.

C’est une préoccupation essentielle de l’établissement. Cette activité est coordonnée par le Comité de lutte contre les Infections Nosocomiales (C.L.I.N.)

La prévention des infections nosocomiales

Les infections liées aux soins peuvent être contractées au cours d’une hospitalisation mais le risque reste faible.

Les germes responsables de ces infections peuvent être soit les propres germes du patient présents sur la peau, dans son tube digestif, soit être transmis à partir d’un malade porteur, par l’intermédiaire du personnel de soins, soit provenir de l’environnement (eau, air et surfaces).

Lorsque survient une infection liée au soin, il existe en général des facteurs favorisants tels que certains gestes (sonde urinaire, perfusions, interventions chirurgicales) ou certaines situations où les défenses immunitaires peuvent être altérées comme pour un nouveau-né, une personne âgée, ou une personne immunodéprimée.